massage thaï

Massage Thaï : bienfaits, études, techniques, risques …

Le massage thaïlandais, qui trouve son origine en Inde, existe depuis plus de 2 500 ans. Considéré à l’origine comme un art de la guérison, le massage thaïlandais traditionnel est influencé par la médecine ayurvédique et la médecine traditionnelle chinoise. Il est aujourd’hui l’un des principaux types de massage.
Contrairement aux massages occidentaux typiques, il ne s’agit pas de s’allonger sur un lit de massage pendant qu’un masseur applique de l’huile sur votre corps et masse vos muscles et vos points de pression.
Au lieu de cela, vous êtes allongé, tout habillé, sur un tapis posé au sol pendant qu’un praticien utilise des techniques d’étirement, de traction et de balancement pour soulager les tensions, favoriser la relaxation et améliorer la souplesse et la circulation.
Parfois appelé yoga assisté, le massage thaïlandais vise à améliorer la circulation de l’énergie dans tout le corps.
Dans cet article, nous allons examiner de plus près les bienfaits du massage thaï traditionnel, étayés par la science, et ce à quoi vous devez vous attendre si vous optez pour ce type de massage.

Quels sont les bienfaits du massage thaï traditionnel ?

Le massage thaïlandais peut avoir de nombreux effets bénéfiques sur votre santé, dont beaucoup sont étayés par des études scientifiques.
Ci-dessous, nous explorons six avantages clés qui sont soutenus par la recherche.

1. Soulager les maux de tête

Si vous souffrez de migraines ou de céphalées de tension, le massage thaï traditionnel peut vous aider à soulager vos symptômes.
Dans une étude [1] portant sur des patients souffrant de maux de tête chroniques, les chercheurs ont constaté que le massage thaï réduisait l’intensité des migraines et des céphalées
Si vous souhaitez essayer des remèdes non pharmaceutiques pour soulager vos maux de tête, il est intéressant de noter que les chercheurs ont conclu que les bienfaits du massage thaï pouvaient durer de quelques jours à environ 15 semaines.

2. Réduire le mal de dos

Le massage thaïlandais peut être un moyen efficace et non pharmaceutique de réduire les douleurs dorsales.
Des chercheurs en Thaïlande ont étudié [2] les effets du massage thaïlandais sur un groupe de 120 personnes souffrant de douleurs lombaires non spécifiques. La moitié du groupe test a été traitée par le massage thaïlandais et le reste par d’autres techniques de gestion conservatrice, notamment la mobilisation des articulations (une technique qui consiste à appliquer une pression), les compresses chaudes et l’étirement manuel des zones douloureuses.
Les deux groupes ont été traités deux fois par semaine pendant 4 semaines, et les deux groupes ont connu un soulagement significatif de la douleur.
D’autres études ont montré que le massage thaïlandais réduit les douleurs dorsales associées aux points de déclenchement – des amas de muscles tendus et douloureux – dans le haut du dos.

3. Soulager les raideurs et les douleurs articulaires

Le massage thaïlandais peut améliorer votre fonction articulaire si vous ressentez des douleurs et des raideurs lorsque vous bougez.
Dans une étude, des chercheurs ont employé un programme de massage thaïlandais combiné à des exercices d’échauffement pour en étudier les effets sur des personnes souffrant d’arthrite du genou. Les chercheurs ont constaté que les participants à l’étude ressentaient moins de douleur et marchaient plus facilement après le programme de 8 semaines.
Dans une autre étude portant sur 60 patients souffrant d’arthrose du genou, les chercheurs ont constaté que 3 semaines de massage thaïlandais procuraient le même soulagement de la douleur que 3 semaines d’ibuprofène.

4. Augmente la flexibilité et l’amplitude des mouvements

Si votre amplitude de mouvement et votre souplesse affectent vos performances sportives ou vous empêchent de vous déplacer, le massage thaïlandais peut vous aider à bouger plus facilement.
Trente-quatre joueurs de football ont participé à une expérience [3] pour tester les effets du massage thaïlandais sur les performances athlétiques. Après avoir reçu un massage thaïlandais trois fois sur une période de 10 jours, les footballeurs ont montré une amélioration significative de leur capacité à faire des exercices d’assise et d’extension.
Les chercheurs supposent que l’augmentation de la souplesse peut être due au fait que le massage thaïlandais a la capacité d’améliorer le flux sanguin et l’apport d’oxygène aux muscles. Ce qui, à son tour, peut contribuer à réduire la douleur et à diminuer les adhérences musculaires.
Les chercheurs ont également constaté que les traitements de massage thaïlandais amélioraient la vitesse et l’agilité des joueurs sur le terrain.

5. Soulager l’anxiété

L’un des aspects les plus attrayants de la massothérapie est le sentiment de calme et de relaxation qu’elle peut procurer.
Bien que le massage thaïlandais soit plus énergique que d’autres formes de massothérapie, il a été démontré qu’il réduisait l’anxiété et augmentait un sentiment de calme systémique.
Des études [4] ont montré que les personnes qui reçoivent un massage thaïlandais obtiennent des résultats inférieurs aux mesures du stress psychologique après le traitement.
Les scanners cérébraux des personnes ayant reçu des traitements de massage thaïlandais ont montré une plus grande relaxation et une anxiété beaucoup plus faible que les personnes ayant reçus des traitements de physiothérapie pour les mêmes conditions.

6. Ravive l’énergie

Le massage thaïlandais intègre des mouvements de tout le corps, dont beaucoup s’apparentent au yoga. C’est pourquoi de nombreuses personnes déclarent quitter les séances de massage thaïlandais en se sentant non seulement détendues, mais aussi rajeunies.
Dans une étude [5], des chercheurs ont comparé les effets du massage thaï et du massage suédois sur des personnes fatiguées.
Ils ont interrogé les participants après leur massage et ont constaté que ceux qui avaient reçu un massage thaïlandais se sentaient mentalement revigorés et physiquement énergisés.
L’étude étant de petite taille, d’autres recherches doivent être menées pour confirmer ces résultats.

Quelles sont les techniques utilisées pour le massage thaïlandais ?

Dans un massage thaï traditionnel, les praticiens utilisent leurs mains, leurs pouces, leurs coudes, leurs avant-bras et parfois même leurs pieds pour réduire la tension dans les muscles.
Le massage thaïlandais repose sur l’idée que l’énergie se déplace dans votre corps le long de lignes ou de voies prévisibles appelées sens.
Pour augmenter le flux d’énergie le long des sens, le praticien placera votre corps dans des positions semblables à celles du yoga, en plus de le tirer et de le balancer de diverses manières.
La combinaison d’étirements, de mouvements et de pressions est ce qui distingue le massage thaïlandais des autres types de massage.
Le massage thaïlandais peut être une bonne option pour vous si vous souhaitez un type de massage plus actif, où vous bougez et participez au lieu de vous allonger pendant tout le massage.

Ce à quoi il faut s’attendre

Avec le massage thaïlandais, vous pouvez porter vos propres vêtements amples, ou le praticien peut vous demander de porter des vêtements ressemblant à des gommages – un haut en coton ample et un pantalon à cordon. Vous gardez vos vêtements pendant toute la durée du massage.
En général, vous êtes allongé sur un tapis ou un matelas de massage sur le sol, et non sur une table de massage. Une fois sur le tapis, votre praticien fera lentement passer votre corps par de multiples étirements, en utilisant le poids et la pression de son corps pour vous aider.
Contrairement au massage suédois, aucune huile n’est utilisée et vos muscles ne sont généralement pas pétris. Le praticien utilise plutôt ses mains, ses pouces, ses coudes et ses genoux pour étirer, tirer et bercer différentes parties de votre corps. Il peut même s’asseoir sur vous pour vous étirer dans certaines positions.
Certains types d’étirements peuvent impliquer des mouvements semblables à ceux du yoga, le praticien vous tenant ou vous tirant pour maintenir une pose.
Si vos muscles sont douloureux ou tendus, vous pouvez ressentir une certaine gêne. Si c’est le cas, faites-le savoir à votre praticien afin qu’il puisse réduire la pression et les étirements.
Si vous avez une blessure ou si une partie de votre corps est particulièrement sensible à la douleur, n’oubliez pas de le faire savoir au praticien avant de commencer la séance de massage.

Risques et sécurité

Le massage thaïlandais ayant des effets profonds sur votre système circulatoire, veillez à consulter votre médecin avant de programmer un massage thaï, en particulier si vous souffrez :

  • d’une maladie cardiaque ou d’une maladie coronarienne
  • d’hypertension artérielle
  • d’affections qui affectent la colonne vertébrale, notamment l’ostéoporose et les maladies neurologiques
  • diabète
  • une intervention chirurgicale récente
  • plaies ouvertes
  • cancer

Le massage thaïlandais n’est pas recommandé pour les femmes enceintes.
En outre, les experts médicaux recommandent d’éviter le massage si vous avez :

  • de troubles de la coagulation
  • thrombose veineuse profonde
  • de brûlures
  • une thrombocytopénie

En résumé

Le massage thaïlandais est une pratique ancienne dont les nombreux bienfaits sont confirmés par la science moderne. Il peut réduire la gravité de vos maux de tête, diminuer les douleurs lombaires et articulaires, augmenter votre souplesse, calmer vos angoisses et dynamiser votre esprit et votre corps.
Le massage thaïlandais n’est pas un traitement passif. Votre praticien vous fera passer par une série graduelle de positions semblables à celles du yoga, en plus de travailler sur la tension de vos muscles.
Le massage thaïlandais n’est pas forcément sûr pour tout le monde. Si vous avez un problème de santé sous-jacent, demandez à votre médecin si cette forme traditionnelle de massage est sans danger pour vous.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *